Historique·Stories by Fyctia

Du Gévaudan à Versailles : l’emprise de la bête – Florence Metge

Résumé :

Quand une rescapée de la bête du Gévaudan rencontre le roi de France.

En 1764, sous le règne de Louis XV, le Gévaudan est ravagé par la terreur : une bête mystérieuse attaque, égorge et tue femmes et enfants. Les méfaits de ce prédateur insaisissable engendrent une véritable psychose collective. Les événements tragiques sont amplifiés par les journaux qui se moquent du roi.

Le premier fait divers de l’histoire devient vite une affaire d’État. Qui sème la terreur dans la province : un loup, un fléau de Dieu, un animal hybride ou exotique, un loup-garou, un sadique ?

Attaquée par la bête, Hélix est la première qui réussit à la faire fuir en la blessant. Pour la récompenser de son courage, Louis XV l’invite à Versailles.

Cette rencontre va bouleverser la vie de cette jeune mariée en quête de liberté.

Ce que j’en ai pensé :

La Bête du Gévaudan.

Un des plus grands mystères, qui a fait trembler la France, et qui résonne encore de nos jours.

Il faut dire que le mythe d’un loup énorme, semant les cadavres par dizaine sur son passage, il y a de quoi faire couler de l’encre !

A travers chaque ligne du récit, on sent que l’auteur est passionnée par ce sujet. Le tout est vraiment bien renseigné, détaillé. On voit que les recherches ont été nombreux et bien documentées.

Et le plus de cette histoire, c’est que ce n’est pas juste une succession de faits, mis bout à bout pour nous donner une histoire. L’auteur met ses recherches en scène. Avec le personnage d’Hélix, on s’approprie l’histoire et les enjeux de l’époque. Emaillée d’extraits de correspondances de l’époque, on voit comment les gens ont vécu ce terrible fait divers.

Mêlant fiction et faits réels, le récit nous permet d’en découvrir plus sur les différentes victimes de ce « monstre » et de l’impact que tout cela a eu autant sur la population du Gévaudan, que sur Versailles et la France en général.

Ce fut une lecture très intéressante, qui m’a permis d’en apprendre encore plus, et surtout des détails dont je n’avais pas entendu parler dans les reportages ou textes que j’avais déjà lu sur le sujet.

Par contre, j’avoue avoir eu du mal à me plonger entièrement dans le récit. Non pas que l’histoire n’était pas intéressante, ou qu’elle n’était pas assez développée. Mais un récit historique, pour moi, s’écrit à la 3ème personne et au passé. Avec l’utilisation du présent et de la 1ère personne, je n’ai pas à être à 100 % dans le récit.

Cela n’enlève pas à la qualité du travail de recherche fourni, qui a été habilement mis en récit pour les curieux et les amoureux de ce pan de notre histoire !

Titre : Du Gévaudan à Versailles : l’emprise de la bête

Auteur : Florence Metge

Editeur : Stories by Fyctia

Sortie : 30 mars 2022 Vous pouvez retrouver ce livre sur Amazon  : https://www.amazon.fr/Du-G%C3%A9vaudan-Versailles-lemprise-b%C3%AAte-ebook/dp/B09VYM1KJZ/ref=sr_1_1?qid=1650918766&refinements=p_27%3Aflorence+metge&s=digital-text&sr=1-1&text=florence+metge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.