Auto-édition·Romance·Romance Contemporaine

Marko – Matthieu Biasotto

Résumé :

Pour Gina, regagner le Panama avec sa sœur est une question de vie ou de mort. Le mot est faible quand on a sa tête mise à prix par le cartel. En dépit de ses efforts, cette jeune fugitive ne quittera pourtant pas la Colombie. Car « Marko » en a décidé autrement…

Kidnappée avec la brutalité des narcos dans ce sous-sol sombre, elle se demande où est sa sœur mais surtout ce que ce type aux yeux verts compte lui faire ? Son ravisseur est secret, Marko est méthodique, déterminé. Mais ce malade n’est pas là que pour la cocaïne…

De toute évidence, ce type la connaît, c’est un homme qui ne recule jamais. Marko ira jusqu’au bout, quitte à se brûler, ou à jouer avec le destin auquel Gina cherche à échapper.

Ce que j’en ai pensé :

Dans son dernier toman, Matthieu Biasotto nous emmène en Colombie et dans le milieu des cartels.

Notre héroïne, Gina, est loin d’être une enfant de cœur. Fille d’une figure importante du milieu, chimiste surdouée, elle est loin de l’image de l’héroïne douce. Elle a du caractère, elle est prête à tout pour sauver sa petite sœur de ce milieu, quitte à y laisser des plumes. Surtout qu’elle sait très bien qu’elle a une cible gravée sur son front.

Alors qu’elle croit être tombée entre les mains de ceux qui veulent sa peau, elle découvre, ou redécouvre, un fantôme de son passé : Marko. Marqué par une vie forgée dans la rue et la violence, il semble déterminé à lui arracher des informations que la jeune femme ne veut pas dévoiler.

C’est un duel qui se livre entre eux. Entre courage, résistance mais également faiblesse, ces deux-là se livrent un combat dont l’issue pourrait bien être fatale. Sont-ils prêts à payer le prix pour connaître la paix ?

L’histoire alterne principalement entre deux lieux : le sous-sol dans lequel Marko séquestre Gina et le passé. Ce huis-clos, mis en scène par la plume acérée et efficace de Matthieu Biasotto, est bien mené. Il nous fait plonger dans l’atmosphère du pays, avec la tension que représente tous les cartels de la drogue. Le milieu, même s’il n’est pas décrit dans toute son horreur, n’est pas pour autant édulcoré. La violence est présente, comme le danger.

Mon petit bémol, c’est la fin. Elle est très bonne, et on y reconnait bien la touche de Matthieu Biasotto. Mais étant donné le milieu dans lequel tout se passe, j’aurais voulu quelque chose de plus intense. L’auteur arrive à nous surprendre par tout ce qui est à l’origine de cette histoire, mais j’aurais aimé une fin plus dans la veine des films de mafieux. J’ai un petit sentiment d’inachevé, mais cela ne gâche pas pour autant mon impression générale sur ce livre.

Une fois encore, Matthieu Biasotto a su nous offrir une histoire qui dépayse et qui saura tenir en haleine ses lecteurs.

N’hésite pas à partir à la découverte de la Colombien avec Gina et Marko, vous ne le regretterez pas.

Titre : Marko

Auteur : Matthieu Biasotto

Editeur : Auto-édition

Sortie : 9 juin 2021

Pages : 424 pages

Vous pouvez commander sur Amazon : https://www.amazon.fr/gp/product/B096Y285JG/ref=dbs_a_def_rwt_bibl_vppi_i0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.