Milady·Romance·Romance Contemporaine

Bad Romance – Céline Mancellon

Résumé :

Le jour – ou plutôt la nuit – où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l’art. Lui a beaucoup trop bu et s’est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n’est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D’ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d’éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. Mais c’est compter sans l’étrange attirance qu’ils ont immédiatement l’un pour l’autre, presque à leur corps défendant…

Ce que j’en ai pensé :

J’avais entendu parler de ce livre sur plusieurs groupes de lectures, et les retours étaient assez positifs. Pourtant le résumé n’a rien d’innovant dans le genre, mais je me suis dit pourquoi pas. Ça peut être une bonne découverte, surtout quand autant de monde en dit du bien.

Quand j’ai commencé à le lire, j’ai eu des petits doutes. C’est souvent le cas quand le livre met en scène des personnages un peu trop « jeunes ». C’est que je cherchais une vraie romance et pas un roman Young Adult (j’aime bien en lire de temps en temps, mais ce n’était pas ce que je cherchais ici).

Après, j’ai découvert un peu plus les personnages, et même pour des « jeunes », ils avaient tous les deux une histoire assez intéressante.

D’abord Kate. Dans les premières lignes, je me suis retrouvée à espérer que ce ne soit pas la petite bigote du coin, et j’ai été exhaussé ! Kate a grandi beaucoup trop vite. Pas encore majeure au début de l’histoire, on voit qu’elle a très à cœur d’obtenir son indépendance et de ne dépendre de personnes. On la sent quelque peu blasé et on comprend vite pourquoi.

Chris est, à première vue, l’archétype du vilain garçon, qui gravite autour des gangs et de la violence. On ne veut pas y croire, car quand on lit les chapitres écrits de son point de vue, on sent quelque chose de plus profond chez lui. Il est à fleur de peau, entier, complexe.

On pourrait croire que ce sont deux opposés, qu’ils appartiennent à deux univers qui ne sont pas destinés à se croiser, tel le yin et le yang. Et pourtant… Quand on les voit ensemble, difficile de ne pas comprendre l’alchimie qui flambe entre eux. Ils sont maladroits, gauches, touchants. Les échanges sont de petites joutes verbales pleines d’humour.

Je suis contente d’avoir suivi les conseils que j’avais lu, car on passe un bon moment à lire cette histoire. On ressent leurs émotions, on vibre au rythme de leurs aventures. Et la fin est juste celle qu’il faut. Il n’y a ni trop ni pas assez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.