Dark Romance·Elixyria·Romance

Elixir – Tasha Lann

Résumé :

Je n’aurais jamais imaginé vivre un tel cauchemar, qu’une simple rencontre bouleverserait ainsi ma vie.

Je ne suis plus Maïgan Taylor, étudiante fortunée, fraîchement arrivée de Shanghai, mais Élixir, prostituée de luxe.

En un regard, Gabriel m’a convoitée. Alors, il m’a amenée dans son antre. Ma virginité mise aux enchères. Une somme mirobolante pour la remporter. Voilà comment Éric, dit « le Client », est entré dans mon existence. Plus seule que jamais, je me bats pour ne pas disparaître et pour anéantir des sentiments qui n’auraient pas dû naître…

Ce que j’en ai pensé :

De toutes les romances qui se disent du genre Dark, Elixir est vraiment la première que je lis qui mérite ce nom du début à la fin. Oui, je dis bien jusqu’à la fin, car il ne faut pas oublier que ça reste une romance au final !

On se retrouve enfin dans une histoire qui nous fait perdre nos repères, nos certitudes et qui nous plonge dans les mêmes doutes et les mêmes peurs que ceux ressentis par notre héroïne. Pas de syndrome de Stockholm (au sens bête et simpliste que l’on trouve dans la plus part des Dark)… non, le vilain est un vilain jusqu’au bout, et même un sacré c*****d (oui on va rester poli !). Et comme tout livre qui se respecte, le tout repose sur ses personnages !

Niveau héroïne, Maïgane/Megane/Elixir est bien mise en scène. On voit son évolution, autant physique que psychique. Elle commence en étant la jeune fille qui cherche à se détacher de sa vie aseptisée, sans amour, sans affection… Elle a vécu en orpheline dans sa propre famille (des parents comme ça feraient mieux de s’abstenir d’avoir des enfants !!) Donc, on sent venir la jeune fille naïve, et elle l’est, jusqu’à ce que sa vie bascule ! Là, on voit la lionne en elle, celle qui est prête à lutter mais aussi à s’adapter pour survivre !

Eric, lui, a deux masques… au début, on le voit venir comme un nouveau bourreau, puis il devient une sorte de chevalier blanc. Mais impossible de voir clairement dans son jeu, même si on sent vite de quel côté penche la balance. Il est entouré de mystère, et pourtant… pourtant, on irait directement avec lui pour fuir Gabriel.

Parlons-en de celui-là ! C’est vraiment l’archétype du psychopathe ! On se laisse avoir par son air gentil au début, mais très vite, il lève le voile sur une personnalité complètement tordue. Et pour être tordu, il en tient une sacrée couche. Il donne froid dans le dos par certains moments, et c’est peu dire ! Il aime faire souffrir et ça se voit à chaque rencontre entre Elixir et lui !

Avec ces trois-là, vous avez le cocktail détonnant qui fait l’essence même de ce livre. Ils nous offrent à eux trois un bel éventail de sentiments, d’émotions et de sensations, riches et en même temps contraires. Et ce qui est bien avec ce livre, c’est que la fin ne se fait pas en un claquement de doigt. Il y a de la logique dans l’enchaînement des évènements, et pas un coup de baguette magique qui règle tout comme par enchantement.

Si vous souhaitez faire une bonne incursion dans l’univers de la Dark, c’est celle-là que je vous conseille. Comme dit, pour en avoir lu plusieurs, c’est celle qui correspond le mieux à la définition qu’on peut se faire de cet univers-là !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.