Dark Romance·Romance

Black Romance – Molly McAdams

Résumé :

Quand elle se réveille, Briar se retrouve dans une pièce obscure, nue et ligotée. Quelques jours plus tôt, sa vie était encore parfaite, elle était même sur le point de se marier.

L’homme qui l’a enlevée, Lucas, est le diable incarné. Il en a la beauté, les yeux remplis de péchés, un sourire ténébreux… et attirant. Un diable d’une beauté si cruelle et dévastatrice que sa simple présence instille la peur.

Mais sous cette apparence terrifiante, se dissimule aussi un homme meurtri et hanté par un passé douloureux. Malgré elle, la jeune prisonnière commence à éprouver une troublante affection envers Lucas. Et peu à peu, se développe une passion contre nature. Une passion entre lumière et ténèbres…

Ce que j’en pense :

Là encore, on a mensonge sur le produit (Bouhhhhh !!)

Une très petite partie de ce livre peut se ranger dans la catégorie Dark. C’est plutôt une Romance, avec une pointe de Dark et de Thriller… Je crois qu’il faut vraiment qu’on apprenne aux éditeurs à mieux cataloguer leurs produits ! Car là, ils nous mettent de tout dans le panier Dark Romance… et on se retrouve avec beaucoup de déceptions…

Ici, Briar a tout pour être heureuse. Elle va bientôt se marier avec le fils de la Gouverneur, elle a une vie tranquille… bref elle est heureuse. Jusqu’au jour où elle est kidnappée à la place d’une de ses collègues de boulot. Car oui, les victimes choisies sont censées ne manquer à personne, donc elles sont espionnées avant… mais là, ils ont merdé…

Donc Briar se retrouve plongée dans l’univers obscur de la vente de femmes…

Jusque là, on a le côté Dark Romance… mais quand Lucas entre dans la partie, ça part en cacahouète… On se demande même ce qu’il fait dans cet univers-là, car il n’a pas, et de loin les capacités pour être un dominant dans ce milieu… il cède facilement face à la jeune femme, se laisse attendrir… et on bascule dans la romance classique… sombre mais classique.

On se demande même où l’auteur veut nous emmener, car on nage en eaux troubles pendant la majeure partie du livre… Il faut un rebondissement sorti de derrière les fagots pour arriver à donner un sens à l’histoire et pouvoir tout boucler tranquillement.

Alors l’histoire se lit facilement, elle n’est pas mal… mais il manque beaucoup de chose pour en faire une bonne romance et encore plus pour en faire une Dark.

Donc, une bonne lecture pour passer le temps, mais sans plus.

Après lecture de ces trois « Dark », je constate une chose… c’est qu’on donne le terme de « Dark romance » un peu facilement… Et surtout, c’est le nouveau genre à la mode, donc on va nous balancer tout et n’importe quoi à la figure. Et les personnes qui ne savent pas de quoi ça parle réellement vont se contenter de ce qu’on leur propose pour définir le genre.

Eh bien… on en est encore loin… Il y a du bon, du moins bon… mais je n’ai pas encore croisé un vrai livre qui peut se qualifier à 100 % de « Dark Romance ».

Je vais continuer à scruter et essayer de dénicher un livre qui pourra avoir cette appellation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.