Auto-édition·Bikers

Tearon – Matthieu Biasotto

Résumé :

Il est aussi amer que le ciel est bas, parfois rude comme l’Ecosse et son climat. Meneur désabusé, Tearon est trop hanté par une plaie impossible à suturer pour admettre que son gang part à la dérive. Accepter le moindre changement lui est difficile, si bien que le retour soudain de Ceana ressemble carrément à un affront. Après trois ans d’absence inexpliquée, celle-ci n’a pourtant pas d’autre choix que de revenir à Stonehaven. Ancienne membre des Saighdear Fala, elle redoute de croiser la route de ce motard chevronné, un écorché vif qui ne pardonne pas. Il est sa plus grosse blessure, elle a dressé un mur infranchissable entre eux. Un gouffre les sépare, mais le passé pourrait remonter à la surface, en particulier à cause de cet homme inerte à l’arrière du pick-up de Ceana…

Ce que j’en ai pensé :

Merci à Matthieu Biasotto pour sa confiance et son partenariat.

On commence l’’aventure avec son dernier bébé en date : Tearon !

Quand j’en avais appris la sortie, il m’avait fait de l’œil direct. Il faut dire qu’il réunissait deux thèmes que j’apprécie beaucoup : l’Ecosse et les bikers.

Pour le premier thème, je ne m’en lasserai jamais, ce pays étant un de mes rêves de voyages. Pour le second, on en a vu passé des romans de bikers, donc on peut s’attendre à voir de l’inattendu comme du déjà-vu.

Ce qui est sûr, c’est que Matthieu Biasotto a su faire sien cet univers et nous offrir une histoire qui prend vraiment aux tripes. J’ai dévoré cette histoire, comme si le livre était une moto qui me permettait de foncer sur l’asphalte. Bien qu’on ait affaire à des bikers, on est là des MC qu’on peut trouver dans d’autres ouvrages. Ici, ils sont une grande famille qui est devenue plus un gang qu’autre chose, mais on sent que ce n’est pas vraiment pas choix et qu’il y a une volonté de sortir de ce marasme.

Tearon et Ceana sont deux personnages complexes, torturés, avec des failles et des blessures, mais qui ont cependant une flamme en eux qui ne demande qu’à prendre vie. Ne pensez pas que vous arriverez à les comprendre rapidement. On les découvre peu à peu, et chaque nouvelle information nous fait nous attacher davantage. Car on s’attache à ces personnages, comme à tous ceux qui gravitent autour des Saighdear Fala, et on trouve notre place dans cette famille.

L’action et le suspens sont au rendez-vous. L’auteur joue avec nos nerfs avec brio. Quand on pense avoir compris le fin mot de l’histoire, un nouvel élément vient s’ajouter et remet en cause toutes nos certitudes. Je pensais avoir dénoué le nœud de l’intrigue à un moment et voilà le petit caillou jeté dans la mare de mes certitudes qui a tout remis à zéro.

C’est vraiment une histoire passionnante, et si vous aimez ces histoires torturées, vous allez vous régaler. Car ici pas de pathos ou d’exagération, on est dans l’âme humaine à l’état brute !

Titre : Tearon

Auteur : Matthieu Biasotto

Editeur : Auto-édition

Sortie : 17 mars 2021

Pages : 447 pages Vous pouvez commander sur Amazon : https://www.amazon.fr/H%C3%A5k%C3%B8n-Hakon-Matthieu-Biasotto/dp/B08TLFVTYX/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1618690845&sr=8-6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.