Editions Heartless·Thriller

Phobies – Alison Segond

Après « Revanche », Alison Segond nous invite à suivre une nouvelle enquête à Augusta. Merci aux Editions Heartless pour ce nouveau Service Presse.

Résumé :

Quelques semaines après l’arrestation du Boucher, le calme semble revenir au commissariat d’Augusta. Mais un nouveau cadavre est retrouvé dans sa propre cave. Le pauvre homme vient d’expérimenter une ancienne méthode de torture médiévale : le supplice du rat.

Aussitôt, Megan et Dean sont placés sur l’affaire, espérant résoudre l’enquête rapidement – et surtout, avant que la rumeur d’un second tueur en série sème la panique en ville.

Ce que j’en ai pensé :

Après avoir suivi la traque du Boucher aux côtés de Lexi Nelson, nous voilà de retour à Augusta pour une nouvelle enquête (l’épilogue de « Revanche » le laissait penser, c’est chose faite).

Quelques semaines se sont écoulées depuis la résolution de l’enquête et tout le monde se remet peu à peu de ses blessures et traumatismes. Alors que Lexi se rétablit, nous suivons à présent Megan, sa collègue, face à la nouvelle affaire qui lui tombe sur les bras.

Contrairement à Lexi, Megan est moins sûre d’elle. Ayant fait ses classes et le début de sa carrière avec sa meilleure amie, elle ne cesse de se comparer à elle et se sent inférieure. On sent chez elle à la fois de la force et de la fragilité, et on comprend très vite qu’une ombre plane sur son passé. Au début, je me suis dit que Megan avait une poisse d’enfer. Elle enchaîne les situations dangereuses, et sa vie se retrouve souvent menacée. On se dit presque que c’est trop, sur le moment, mais on finit par comprendre que tout fait partie d’une mécanique bien huilée (à part une situation, qui elle relève de la faute à pas de chance).

Dean a aussi ses démons, venus tout droit de son expérience dans l’armée. Mais en lui, j’ai trouvé la force protectrice, l’épaule sur laquelle on peut s’appuyer quand on en a besoin. On sent très vite l’attirance qu’il a pour Megan (attirance réciproque, même si ces deux-là auraient mérité d’être un peu secoué).  Il s’inquiète pour elle et est prêt à tout pour la protéger.

C’est ce duo de choc qui doit affronter un nouveau tueur en série : le Tourmenteur. Celui-ci tue ses victimes en utilisant leurs pires phobies. Alison Segond a bien su jouer avec nous dans cette enquête. Très vite, j’ai eu un suspect en tête, mais elle a réussi à me faire douter et à m’imaginer plusieurs autres possibilités (même avant que nos deux enquêteurs y pensent). On se plait à plonger dans l’enquête aux côtés de Megan et Dean, à nous imaginer qui est responsable de tout ça, à essayer de comprendre ses motivations. On plonge dans ce jeu du chat et de la souris, et la plume de l’auteur, toujours aussi agréable à lire, y contribue pour beaucoup. Chaque mot et chaque phrase coulent tout seul.

Mon petit bémol, la résolution de l’enquête arrive un peu trop vite à mon goût. J’aurais bien aimé voir nos enquêteurs se prendre la tête un peu plus longtemps. Après cette résolution rapide permet d’expliquer par la suite les raisons de toute cette folie.

Tout comme le premier tome, j’ai beaucoup apprécié cette histoire et cette enquête, et pour moi qui ne suis pas une adepte du genre, j’en viens à souhaiter avoir encore une suite !

Titre : Phobies

Auteur : Alison Segond

Editeur : Editions Heartless

Sortie : 5 avril 2019

Pages : 380 pages

Vous pouvez retrouver ce livre sur Amazon à partir du 5 avril 2019 : https://www.amazon.fr/Phobies-Alison-Segond-ebook/dp/B07PGVRCQV/ref=sr_1_fkmrnull_2?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=3IUWILPY8R5XZ&keywords=alison+segond&qid=1554097043&s=gateway&sprefix=alison+se%2Caps%2C195&sr=8-2-fkmrnull


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.